C'est un petit livre qui vous prend aux tripes presque par inadvertance pour vous relâcher une centaine de pages plus loin, sonné par l'angoisse qui s'est installée sourdement au fil du récit.

C'est un mélange de Chabrol - pour la dénonciation des apparences bourgeoises - et d'Hitchock pour l'art de l'intrigue et du hors-champ.

La rencontre de l'écriture blanche, minimaliste de Ravey et d'un sujet digne de la Série Noire finit de décontenancer le lecteur convaincu d'avoir refermé un roman.. vraiment peu ordinaire.