Je connais des parents qui ont du s’étrangler à la lecture du magazine Arras Actu - qui n’a jamais autant mérité son surnom de Pravda* locale - et de l’article sur l’Espace Arras Famille.

Si la dématérialisation des procédures est un mouvement positif qu’il faut encourager et poursuivre, la réalité est moins idyllique que ce que laisse entendre la communication officielle.

Nombre de familles déplorent ainsi le manque de souplesse du dispositif et son caractère très contraignant pour les parents aux horaires imprévisibles ou avec plusieurs enfants (si l’aîné est malade, le choix est de laisser le(s) plus petit(s) à la cantine avec les chagrins imaginables.. ou de payer le prix fort !).

Surtout, c’est la manière brutale dont les choses ont été mises en place qui a désorienté : services municipaux mis sous pression, aucune concertation avec les parents ni les enseignants… tout ça pour pouvoir communiquer sur la « modernité » pendant les vœux.

La vie et l’organisation des familles méritaient mieux que cette précipitation pour un coup de comm’ éphémère.

*Comme le célèbre quotidien soviétique, les articles sont à sens unique : gloire à l’action de la majorité et culte du chef en photo à toutes les pages.