De Dominique de Villepin : "Je n'ai pas renouvelé ma carte cette année. Je ne l'ai pas fait parce que j'estime qu'il y a un décalage croissant entre les idées qui sont défendues par l'UMP et les Français. (...) et le premier devoir d'une formation politique est de coller à la réalité. Aujourd'hui je constate que nos regards et nos visions s'éloignent. Je constate que l'idée que nous nous faisons de la République n'est pas la même, que l'idée de la voix de la France dans le monde que nous nous faisons n'est pas la même".

Pour moi, c'est fait depuis 2009.