Si je suis habitué à partager ici coups de coeur musicaux et surtout littéraires, j'ai plus rarement évoqué mon enthousiasme sportif.

Et pourtant les ressorts sont en partie les mêmes : plaisir de vivre des émotions collectives, attente de moments exceptionnels, dans la grâce de la victoire comme de la défaite sublimée.

Footballeur depuis l'enfance, je suis naturellement devenu un fidèle des stades - de football et particulièrement de Bollaert à Lens - mais plus encore de rugby et un spectateur attentif de tous les sports collectifs.

Comme élu d'Arras, j'ai à coeur d'être aussi assidu que possible dans les tribunes de nos stades municipaux et, depuis plus récemment, dans la salle Tételin pour suivre nos basketteuses.

Le plaisir et l'émotion prennent encore une autre dimension quand il s'agit des couleurs de sa ville (le rose en l'occurrence) qui voyagent avec succès sur les terrains nationaux et désormais européens.

Je n'oublierai pas de sitôt la chaleur des 2.500 supporters arrageois qui ont accompagné hier soir leur équipe pour une qualification en 1/2 finale de coupe d'Europe que les Demoiselles d'Arras iront disputer en Russie.