4f Télérama, passage à Taratata, le nouvel album d'Arnaud Fleurent-Didier crée le buzz de la rentrée.



Pas mal pour cet Objet Musical Non Identifié, élégant croisement du minimalisme à la Delerm avec la subversion loufoque de Katerine. Et comme un écho ici où là de la mélancolie suave de Dominique A.
C'est dire si j'aime ! Et je serai d'ailleurs lundi soir au Méry pour son premier concert parisien.

A lire aussi l'excellent article de Slate sur la nouvelle chanson française.