Carrefour des nostalgies - Antoine LAURAIN - Le Passage éditions



Les lendemains de défaite électorale, je connais.
Tenter de savoir ce que sont devenues d'anciennes connaissances, sur Copains d'avant ou Facebook, j'ai déjà essayé aussi.

Si ces points communs m'ont décidé à faire du roman d'Antoine Laurain mon premier livre de la rentrée, la construction et le style fluides m'ont embarqué illico dans la quête de François Heuretevent.

Malgré quelques grosses ficelles (l'assiette récupérée par hasard à Drouot..), elle est universelle cette recherche de "la photo de la jeunesse enfuie".

Comme son constat sur les difficultés de partager certaines choses (p 170) :
"Les êtres sont souvent désespérés de ne plus pouvoir partager leurs expériences avec qui que ce soit. Leurs conjoints haussent les sourcils devant des histoires qu'ils ont entendus cent fois, les enfants n'en ont rien à faire et les amis se sont évanouis dans la nature depuis longtemps."

Bonne pioche pour cette première étape du challenge !