Comme elles font du bien ces 143 pages de Matthieu Grimpret !

Il y a donc des intellectuels, qui se revendiquent de droite et qui osent affirmer que la diversité est une chance pour la France !
Que l'énergie et l'inventivité de ceux que l'on appelle "les jeunes de banlieue" seront peut-être une des clés du salut d'une France sclérosée et frileuse.
Et que ce n'est pas au respect de nos valeurs (naturellement supérieures aux autres ?) qu'il faut former ces jeunes mais au respect des lois (qui sont autant les leurs !).

Car de quel droit, demande Matthieu, l'Etat contraindrait-il des populations françaises (hé oui, ils sont français de naissance c'est à dire d'aussi loin que nous) issues du Maghreb, d'Afrique subsaharienne ou d'Asie à renoncer à leur identité ? Au profit de quelle culture inventée de toutes pièces ?

Comme Diam's et Matthieu "ma France à moi elle vit, au moins elle l'ouvre, au moins elle rit".. et elle se mobilise quand dans sa ville, un jeune enfant érythréen, Eframe, arrivé fin octobre au centre d'hébergement d'urgence, risque d'être renvoyé dans son pays en conflit avec l'Ethiopie.. pour signer la pétition, c'est ici.