Accueil > mai 2007




Equilibré, ouvert, bref intéressant...

A ceux qui me posent la question : Peut-être travaillerai-je avec l'un(e) d'entre eux, peut-être avec un(e) secrétaire d'Etat en Juin, peut-être complètement ailleurs.. réponse dans les semaines qui viennent !

En attendant, j'aimerais bien profiter du soleil Arrageois -))

Je pense..

"Je pense à Jacques Chirac qui, pendant douze ans, a oeuvré pour la paix et fait rayonner dans le monde les valeurs universelles de la France.
Je pense au rôle qui a été le sien pour faire prendre conscience à tous les hommes de l'imminence du désastre écologique et de la responsabilité de chacun d'entre eux envers les générations à venir".


Moi aussi, comme le nouveau Président de la République, je pense à l'homme qui nous a évité la guerre en Irak, qui a su reconnaître la responsabilité de l'Etat Français dans la rafle du Vel d'Hiv, qui a été le rempart aux extrêmismes et à l'intolérance.

Au moment de boucler les derniers dossiers, de refermer les cartons, de quitter une équipe extraordinaire au Ministère, défilent aussi les images de vingt ans d'engagement politique depuis ma première campagne cantonale à Armentières en 1985 et ma première campagne nationale aux côtés de Jacques Chirac en 1986.
De toutes ces années, cette dernière a sans doute été la plus exigeante mais aussi la plus forte.

Cette petite page de nostalgie me vaudra sans doute l'ironie de quelques habitués du blog..

C'est ainsi et je n'ai qu'une hâte maintenant : me retrouver à nouveau dans l'action !

Devenez Ministre

Ne le cachons pas, une certaine tension inquiète, une agitation fébrile anime les cercles du pouvoir ou le conseil national de l'UMP auquel j'assistais hier.

Qui y sera ? Pour quoi faire ?

En attendant le verdict, il n'est pas interdit de rire un peu de nous-mêmes en participant avec Karl Zéro à l'aventure du Gouvernement provisoire.

Pour ceux qui n'aiment pas ça, autant le dire tout de suite, c'est, au moins, du deuxième degré...

Les jours d'Après

Il est temps que ça se termine..

J'ai passé ma journée d'hier à recevoir des mails d'amis "bien intentionnés" me démontrant successivement que Sarko met en danger la culture, la République, ..l"univers si ça se trouve !

Et puis ressortie comme une nouveauté, la rumeur qui traîne depuis des semaines sur les blogs, que les journalistes incitent à faire sortir par les blogueurs pour pouvoir s'en faire l'écho et qui dit à peu près ceci : vous avez vu Cécilia Dimanche dernier ? nous non plus et c'est normal.. elle est partie à Miami pour éviter son mari qui la bat, il y a eu un dépôt de plainte pour coups et blessures, etc...

Un conseil à mes amis qui font circuler ces trucs : ne perdez pas votre temps avec mon adresse mail, ça m'énerve plutôt qu'autre chose et ça ne va pas me faire changer d'avis...

Débat(s)

Suivi le débat hier soir au Quai d'Orsay avec des collègues de cabinets ministériels.
Largement commenté, évidemment, depuis ce matin.

Je reste sur ma première impression : après une victoire 1-0 au match aller (le premier tour..), Sarko est allé chercher le nul au match retour, ce qui devrait suffire pour la qualification.

Favori, plus solide, il a surtout veillé à occuper le terrain, sans se découvrir pour ne pas s'exposer à un contre assassin (s'emporter face aux contrevérités par exemple, au risque de vivre les 3 derniers jours de campagne sur le thème "on vous l'avait bien dit que c'était un dangereux agité..).
Ségo, plus mobile, a montré un vrai potentiel offensif et un pressing final qui a mis Sarko sur le reculoir mais sans toujours construire ses attaques.
Et elle aurait pu prendre un contre sur des vraies toiles défensives (Ah, chaque femme fonctionnaire ramenée chez elle par un collègue.. de la vraie créativité en direct !!).

On a eu aussi des séquences de jeu lénifiantes et parfois très faibles techniquement (nucléaire).. bref, un match honnête mais sans véritable passion, pour le spectacle fallait plutôt regarder Milan - Manchester !!

Autre débat ce soir : à l'invitation des Rotary de St Pol s/Ternoise et de Frévent, je serai à Azincourt (oui, c'est une défaite, mais c'est plus joli que Waterloo..et c'est central) pour un débat intéressant : "Internet et politique, l'émergence d'un nouveau pouvoir ?".