Au risque qu'un communiste acariâtre ne me reproche encore l'évocation de mes souvenirs de jeunesse, le France - Argentine de foot de ce soir me ramène 28 ans en arrière au souvenir du génial Mario Kempès, qui fit gagner la coupe du monde à son pays.