J'étais heureux comme un gamin : l'idole de ma jeunesse, le champion de ma génération avec Noah, l'une des plus belles reconversions du sport Français avec Killy.. Platini, président de l'UEFA.

Et malgré tout çà, l'impression qu'il n'a pas changé, qu'il reste animé par un moteur essentiel : le plaisir du jeu.. comme un gamin !

Chapeau l'artiste...