Cher Franck Heyde-Betancourt,

Au moment où tu désertes Arras, tu t’inquiètes, dans un discours un peu « politicard » du « lessivage du pauvre François Desmazière » dans la 2ème circonscription.

Je tenais donc à te rassurer, et en même temps ma famille et mes amis :

J’ai fait le choix d’un engagement professionnel passionnant auprès de Dominique Perben, ministre solide et attachant.
J’apporte à mon mandat municipal ma passion, mon expérience et mes relations nationales pour soutenir les projets.
J’ai une vie de famille heureuse et épanouissante.

Bref, tout va très bien pour moi, merci !

Pauvre PS Arrageois ! Pauvre Franck qui a affiché un ticket rénové pour les municipales avec Bertrand Louchart, et…qui se voit contraint de laisser le champ libre à Léon Fatous et ses « Désirs d’avenir ».

Une fois encore, la rénovation et le rajeunissement en 2008 seront du côté de l’équipe Vanlerenberghe.
Et moi..je serai toujours Arrageois.

La politique, mon cher Franck, c’est aussi l’art de durer !

Bon vent et plein succès dans tes nouvelles fonctions à Mulhouse.