Rentré tard à Arras hier soir, je reprends le premier TGV du matin : il est annoncé avec plus d'une heure de retard..grève non annoncée, non signalée, merci les gars ! .. apparemment celui de 7h circule.. et du coup enregistre une affluence double de sa contenance.

J'observe les mines des passagers contents d'eux-mêmes (dont de nombreux agents SNCF que je vois régulièrement..) d'avoir trouvé une place assise.. et les dizaines de personnes, des femmes notamment qui voyageront debout.

Au moment où je cède ma place pour m'asseoir par terre, ma voisine est délogée par un rustre "c'est ma place, ici !".. France, patrie de la politesse et de l'élégance.. difficile de ne pas suivre Matzneff quand il peste sur la crétinisation des esprits.

Bon, allez, aujourd'hui, c'est l'anniversaire du Président.. et puis j'ai un super papier dans l'Avenir de l'Artois.. deux sujets de réjouissance -;