Un programme de Dimanche d'hiver :

Fini la lecture d'un beau roman de Pierre Charras qui dit avec justesse la barrière des mots de l'amour père-fils.

Commencé l'unique roman, autobiographique, de Nikos Kokantzis, "Giocanda" qui raconte son amour d'adolescent pour sa jeune voisine, juive, au début des années 40.

Sensuel et poignant.. c'est le roman préféré de Dominique A.. c'est dire !

Vu le dernier Woody Allen .. pas le meilleur, mais drôle.. et porté par l'irrésistible Scarlett Johansson.