C'est ce à quoi nous invite le Président Chirac dans une interview au Figaro.

Une autre manière de dire que la bulle médiatique ne va pas tarder à se dégonfler quand les Français vont vraiment réfléchir aux enjeux de l'élection présidentielle ?

J'y souscris totalement, en tout cas...