21 Avril... pas envie d'agiter les épouvantails ni de faire le coup du "souviens-toi"..

mais une question me taraude : pourquoi les plus de 5 millions de Français (17,79%) qui se sont déplacés le 5 mai 2002 pour voter Le Pen, malgré la pression médiatique et la mobilisation sociale démesurée, pourquoi ceux-là qui n'ont pas eu peur d'affronter l'opprobre généralisée qui a tenu lieu de discours politique pendant 15 jours, pourquoi ces "sous-Français" hésiteraient-ils une seconde à en faire autant en 2007 ?