.. et dans 40 ans, je raconterai encore cette rencontre avec un artiste qui met à nu, sans artifice, sa fragilité, sa tendresse et sa rage, avec pour seule béquille, deux musiciens exceptionnels.

Albatros humain, avec ses bras géants et ses mains qui se tortillent et puis qui se tendent, pour accueillir tous les "naufragés de naissance" (Nu).

Pour ceux qui, comme moi, n'ont pas eu la chance de voir Ferré et Brel sur scène, courez voir Allain Leprest à Paris.