Accueil > octobre 2005




Sacrés blogueurs..

.. sous ce titre un peu ironique (l'article ne l'est pas moins..), Libération décortique la mode des blogs chez les politiques.

J'en fréquente certains .. de qualité irrégulière.. c'est amusant de constater que beaucoup s'excusent régulièrement de leur manque de temps (on est tous pareils !!).. Libé s'en moque.. comme des tentatives de sortir des sujets purement politiques.. je me suis senti (indirectement) visé, et pourtant je prends vraiment du plaisir à livrer des petits bonheurs personnels et à échanger avec certains lecteurs sur les livres, disques ou films qui m'ont plu.

Je ne m'en priverai donc pas cette semaine, avec quelques beaux moments :
- la très belle ambiance du concert de Mathieu Bogaerts (Marina en a très bien parlé sur le site de PFM)
- le beau film, triste et dur, des frères Dardenne (L'enfant)
- la découverte d'une surprenante librairie à Béthune (Le pas de côté) riche en trésors de petits éditeurs et en volumes rares.

J'ai craqué sur "Falaises" d'Olivier Adam (Ed l'Olivier), futur Goncourt ?, "Des souvenirs" de Joseph Conrad (Ed Sillage) et, pour son titre, "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier" de Stig Dagerman (Ed Actes Sud).. et enfin un beau livre pour mes enfants ("Emma a deux maisons" de Michel Piquemal) que je suis impatient d'aller retrouver en Normandie dès demain.

J'ai enfin vu Leprest..

.. et dans 40 ans, je raconterai encore cette rencontre avec un artiste qui met à nu, sans artifice, sa fragilité, sa tendresse et sa rage, avec pour seule béquille, deux musiciens exceptionnels.

Albatros humain, avec ses bras géants et ses mains qui se tortillent et puis qui se tendent, pour accueillir tous les "naufragés de naissance" (Nu).

Pour ceux qui, comme moi, n'ont pas eu la chance de voir Ferré et Brel sur scène, courez voir Allain Leprest à Paris.